Forte pression à Pôle emploi pour faire rentrer 500 000 chômeurs en formation

A lire sur:http://www.lefigaro.fr/emploi/2016/08/03/09005-20160803ARTFIG00058-forte-pression-a-pole-emploi-pour-faire-rentrer-500-000-chomeurs-en-formation.php

L’organisme public a diffusé une instruction interne indiquant la marche à suivre pour faire passer les chômeurs des catégories A,B ou C à la catégorie D, révèle Le Canard Enchainé qui s’est procuré la note. La qualité des formations pourrait aussi pâtir de cet objectif de chiffres.

L’inversion de la courbe du chômage est dans tous les esprits. Alors qu’en juin, la baisse du nombre de demandeurs d’emplois promise pour 2016 n’a toujours pas eu lieu, Pôle emploi serait prêt à tout pour atteindre l’objectif fixé par le gouvernement. Selon le Canard Enchainé, Pôle emploi aurait diffusé le 21 avril dernier à ses cadres une «instruction» indiquant la marche à suivre pour mettre 500 000 nouveaux chômeurs en formation d’ici fin 2016 – correspondant à l’objectif fixé par François Hollande – et ainsi faire baisser les chiffres des catégories A,B ou C, les plus regardées. Soit au total, 1 million de chômeurs en formation sur l’année.

Et l’institution fait pour le moins le forcing. Afin d’atteindre son objectif, les conseillers sont sommés de démarcher au total 2,2 millions de demandeurs d’emploi pour leur proposer d’entrer en stage. Car un chômeur sur trois seulement va jusqu’au bout de sa formation – 19% des demandeurs d’emploi sont à l’inverse «porteurs de leur propre projet de formation». Chaque mois, chaque conseiller doit ainsi trouver 15 nouveaux demandeurs d’emploi à démarcher. «On est soumis à une pression incessante, on râcle tous nos fonds de tiroirs pour retrouver ceux qui ont émis un souhait de formation», explique un conseiller. Depuis mai, Pôle emploi recourt même aux services d’une entreprise privée pour contacter les éventuels candidats par téléphone.

Dans ce contexte, la qualité des formations offertes pose question.«L’an dernier, on disait non à presque tout le monde. Maintenant, c’est tapis rouge, on dit oui à tout et sans trop de précautions», révèle à l’hebdomadaire un conseiller Pôle emploi. Pour gagner du temps, l’organisme public délaisserait également les appels d’offres auprès des organismes de formation, au profit de demandes de formation individuelle.

«L’article du Canard Enchaîné sur Pôle emploi est caricatural, a déclaré sur LCI ce mercredi Clotilde Valter, secrétaire d’État chargée de la formation professionnelle et de l’apprentissage. La tendance sur le long terme est à la baisse du chômage». Même message pour le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, invité de RTL ce mercredi matin. «Comme à chaque fois, une partie de ceux qui seront en formation seront comptés en catégorie D. Et vous aurez toujours les mêmes qui viendront dire ‘ah oui certes ça baisse sur la catégorie A mais ça augmente dans les autres catégories’, a-t-il expliqué. Tout ça fait débat mais l’objectif du gouvernement c’est de mettre 500 000 formations. La formation est un enjeu majeur pour l’emploi».

 

Laisser un commentaire