VIDEO. «Il n’en a rien à foutre»: Le message d’une aide-soignante après sa rencontre avec François Fillon (Aucun respect des gens ce mauvais type)

 

 Après la visite du candidat dans l’Éhpad de Bry-sur-Marne (Val-de-Marne), dans le cadre de l’« Émission politique », les personnels soignants expriment leur colère sur les réseaux sociaux…

 

 Source :http://www.20minutes.fr/high-tech/2037419-20170325-video-rien-foutre-message-aide-soignante-apres-rencontre-francois-fillon

 

C’est un échange complètement stérile qui a eu lieu entre François Fillon et le personnel soignant d’une maison de retraite.Lors de l’Émission politique diffusée par France 2 jeudi, le candidat Les Républicains a rencontré le personnel de l’Ehpad (l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de Bry-sur-Marne (Val-de-Marne). Quand aides-soignantes et infirmières lui ont fait part de leurs conditions de travail difficiles, du manque de personnel et de l’impossibilité physique et psychologique depasser à 39 heures par semaine, François Fillon leur a froidement parlé de la dette nationale…

C’est un échange complètement stérile qui a eu lieu entre François Fillon et le personnel soignant d’une maison de retraite.Lors de l’Émission politique diffusée par France 2 jeudi, le candidat Les Républicains a rencontré le personnel de l’Ehpad (l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de Bry-sur-Marne (Val-de-Marne). Quand aides-soignantes et infirmières lui ont fait part de leurs conditions de travail difficiles, du manque de personnel et de l’impossibilité physique et psychologique depasser à 39 heures par semaine, François Fillon leur a froidement parlé de la dette nationale…

Après ce dialogue de sourds, L’Obs a interviewé vendredi Marisa, l’une des aides-soignantes ayant tenté de dialoguer avec François Fillon. Celle-ci n’a pas mâché ses mots à l’égard du candidat. « L’Éhpad, il n’en a rien à foutre, lance-t-elle face caméra. L’épuisement professionnel, parce qu’on n’en peut plus, il s’en fout. Tout ce qui l’importe c’est sa dette […] Il est loin de la réalité. C’est quelqu’un qui est venu nous voir que pour passer un message et faire un show télévisé, c’est tout ».

Les aides-soignante et les infirmières du centre de Bry-sur-Marne, ne sont pas les seules à avoir été agacées l’entrevue. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes travaillant dans le milieu de la santé ont été choquées par les réponses et l’attitude distante de François Fillon.

Visits: 1 Visits: 361865

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.