Faire la guerre à la pauvreté, ce n’est pas faire la guerre aux pauvres !

jacqueline-balsan-hier-a-metz-photo-gilles-wirtz-1478723066-520x621

De nombreuses associations, et même le Président de la Caisse Nationale d’Allocations Familiales, ont réagi vigoureusement contre l’annonce du gouvernement de réduire le montant des APL (Aides Personnalisées au Logement)  uniformément de 5 euros mensuels.

 

Pour sa part, le MNCP ne peut accepter  qu’une fois de plus ce soient les ménages les plus modestes soit 6,5 millions d’allocataires dont 800 000 étudiants, qui soient ponctionnés, alors que dans le même temps, le gouvernement envisage de réduire de plus de 4 milliards d’euros la contribution des plus riches.

 

Et ces 5 euros ne sont pas un détail : il s’agit de 2.5 jours de nourriture pour un allocataire du RSA !

 

Une telle mesure est en contradiction totale avec la conception que nous avons de la République et de ses valeurs universelles d’Egalité et de Fraternité.

 

Nous sommes gravement inquiets par ce premier signal, mais totalement mobilisés pour défendre les droits des plus précaires.

 

Le MNCP, fidèle à ses convictions humanistes, n’accepte pas que la cohésion sociale soit à nouveau mise à mal par de telles décisions injustes et inéquitables.

 

Contact presse : Jacqueline Balsan, Présidente du MNCP, 06 84 95 34 08

 

Laisser un commentaire