LE MNCP PARTAGE LA COLÈRE POPULAIRE : « LES GILETS JAUNES, FIL ROUGE D’UNE COLÈRE NOIRE ! »

Depuis le 17 novembre, des dizaines de milliers de personnes sont mobilisées contre la survie, la pauvreté et les inégalités, qui ne cessent de grandir et de plonger dans la souffrance et la misère de plus en plus d’hommes et de femmes. Parmi ces acteurs de la lutte contre les inégalités, de nombreux chômeurs et précaires.

Depuis plus de 30 ans, les associations du Mouvement National des Chômeurs et Précaires (MNCP) accueillent, rassemblent et défendent des dizaines de milliers de personnes, chômeurs et précaires, jeunes et vieux, hommes et femmes, tous victimes des politiques libérales de concentration des richesses conduites contre eux et sur leurs dos par tous les gouvernements qui se sont succédés depuis des dizaines d’années.

Le mouvement des gilets jaunes se bat, partout en France métropolitaine et d’Outre-mer, pour réclamer plus de droits, plus d’emplois, plus de revenus, plus de considération, plus de citoyenneté. Ces revendications ont été à la base de la création de toutes les associations de chômeurs et de précaires : c’est pourquoi le MNCP s’est associé à cette irruption de soif de justice sociale, au rapport de force ainsi créé, et aux exigences d’égalité et de partage des richesses portés par les gilets jaunes.

Le MNCP tient à rappeler que les débordements violents ne disparaitront que si les violences subies, depuis de trop nombreuses années, par ceux et celles que les politiques publiques excluent ou négligent soient enfin radicalement transformées. Travailleurs ou non, salariés ou retraités, étrangers ou non, précaires ou non, ne faisons pas le jeu du gouvernement qui cherche à diviser le front social qui se dresse devant lui. C’est tous ensemble rassemblés vers un même but et dans un même combat que nous avancerons vers plus de justice sociale et recouvrons notre dignité et notre droit à la parole.

Fort de son histoire et de son expérience, attentif à une mobilisation autonome, spontanée et issue du terrain, le MNCP appelle tous les chômeurs et tous les précaires, adhérents ou non de nos associations, à s’associer à ce mouvement et à œuvrer, dans tous les coins de France, à sa poursuite et à sa  réussite et dès demain 8 décembre avec le collectif d’organisations dont nous avons signé l’appel.

C’est pour la satisfaction de nos légitimes revendications que nous luttons, tous : hausse des revenus des salariés, des retraités et des chômeurs, réduction de la précarité en matière d’emplois, de santé, de logement, nouveau pacte démocratique et citoyen.

Télécharger communiqué de presse

Contacts presse :
Jacqueline Balsan : 0684953408
Pierre-Edouard Magnan : 0679916318

2 thoughts on “LE MNCP PARTAGE LA COLÈRE POPULAIRE : « LES GILETS JAUNES, FIL ROUGE D’UNE COLÈRE NOIRE ! »

  1. Anonyme

    Nous pouvons parler, de maltraitance quand, le peuple à faim.Gandhi:Celui qui déplace la montagne, c’est celui qui commence à ,enlever les petites pierres

    • admin

      C’est une très belle citation d’un humaniste, merci de votre contribution. Cordialement à vous.

      De Antoine de Saint-Exupéry / Terre des hommes

      “Etre homme, c’est précisément être responsable. C’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.