Lettre ouverte

LES CREUSOTINES ET CREUSOTINS DOIVENT SAVOIR

Le gouvernement d’Emmanuel Macron et ses députés continuent de démanteler méthodiquement, les dispositions voulues par le Conseil National de la Résistance. Ces textes ont été écrits dans la clandestinité et institués par le Ministre du Travail, Communiste du Général de Gaulle, Ambroise Croizat. Ce sont aujourd’hui les grandes lois de la sécurité sociale qui sont remises en cause.  Elles ont été promulguées, alors que la France au sortir de la Guerre était ruinée et en ruine, exsangue. Aujourd’hui, alors que les Français n’ont jamais produit autant de richesse et que des dividendes exponentiels sont versés aux actionnaires, on nous dit que cela coute trop cher et on détruit tout ce faisait la solidarité et la justice sociale.   On bafoue délibérément la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen.  Rappelons ici, que notre Nation l’a ratifiée, mais pas seulement, elle en est aussi l’initiatrice. On sacrifie aux dogmes financiers mondialistes, l’HUMAIN, aux profits des lois du marché et de la concurrence et du tous contre tous. Les dispositions du CNR, restent encore modernes, elles sont enviées par de nombreux pays du monde. Ambroise Croizat, avait bien dit que la Sécurité Social devait être et rester financée par la solidarité et non pas par l’impôt. C’est justement l’inverse que fait Macron, pour pouvoir contrôler et individualiser les droits et à terme anéantir la protection sociale gérée par les partenaires sociaux pour la remettre aux privés et au capital

Il est de notre devoir à nous toutes et tous, citoyens issus des générations d’après-guerre, qui avons bénéficié de ces grandes lois, encore modernes, de réagir face à la destruction programmée, de tout ce qui fait la grandeur de notre nation. Que dirons-nous à nos enfants et petits-enfants qui vivront dans un monde individualisé sans fraternité ? Que nous diront-ils ? Qu’avons-nous fait ? Nous sommes tous responsables de cela ! Il est encore temps de dire non et stop !  N’oublions non plus que ce système économique détruit inexorablement la planète, le vivant, le végétal, l’humain, les animaux, nous devrons aussi nous en expliquer à ceux qui nous suivrons et hériterons des fruits de notre inconscience !

A nos permanences, nous voyons de plus en plus de retraités rejoindre la précarité, des handicapés, ce sont pour une grande majorité des femmes qui sont touchées, salariée pauvres, retraitées, veuves. La politique menée par la République en Marche est mortifère pour les gens modestes, nous n’acceptons plus de voir autant de malheur et de misère, alors que l’on ne nous donne plus les moyens de servir et d’aider ceux qui connaissent les difficultés.

Nous savions depuis quelques mois, que des négociations confidentielles étaient menées entre le Maire  «Socialiste» de notre Creusot et les représentants locaux de la majorité Macronienne et cela en vue des Municipales de 2020.  La République en Marche sur notre ville, n’ayant pas assez de militants pour constituer une liste, a fait alliance avec la Future liste Socialiste (ou pas) de David Marti, Maire sortant, par ailleurs encore jamais élu. Nous sommes apolitiques, le seul parti auquel nous adhérons c’est celui de la justice sociale et de l’humain, nous considérons donc qu’il est de notre devoir d’alerter nos concitoyens, sur le fait que voter pour Monsieur Marti, sera hélas voter pour la République en Marche !  Il rallie à lui, ceux qui soutiennent la destruction de ce qui fait la grandeur de notre nation, solidarité et humanisme, en favorisant les plus riches, cela au nom de quoi ?  Citoyens libres, nous ne nous autorisons à donner aucune consigne de vote, néanmoins nous ne voulons pas être géré par des gens qui ne portent pas de belles valeurs citoyennes. Que ce soit, de la République en Marche, alliée à Monsieur Marti, ou un parti prônant le repli sur soi et l’intolérance, nous disons non !  L’alliance entre un homme qui se dit socialiste et un parti libéral, pour nous ce n’est pas compatible. Quand on se prétend Socialiste, on ne peut pas mépriser l’héritage de Jean Jaurès

 

73011841_10219507089416773_3441545358570684416_n

Aucune explication, ni justification de cette alliance, ne nous semble recevable puisqu’il s’agit là, de trahison et d’honneur.

Pour ma part, je préfère débattre avec une personne qui n’a pas les mêmes valeurs, ni les mêmes idées, que celles que nous portons, mais qui ne nous méprise pas, comme le fait l’actuel édile de notre ville et ses conseillers, depuis leurs prises de fonctions. Prise de fonction due, rappelons-le, à une démission de circonstance.  J’aime les gens de conviction, fidèles à leurs valeurs, avec ceux-là, on peut avancer. A contrario, ceux qui n’ont aucune fidélité à un idéal et qui privilégient leur propre destin personnel, juste pour conserver leur place et faire de l’entre-soi, ceux-là me désespèrent !

Maintenant vous connaissez la réalité et devant les urnes, vous pourrez vous déterminer en toute liberté, mais aussi en toute connaissance de cause des manœuvres politiciennes de certains, c’est cela la démocratie.

Merci d’avoir pris un peu de votre temps, pour savoir, comprendre et agir.

Avec tout notre dévouement au service de tous,

Pour le MNCP71.

Son Président,

 

Pascal Guillemoz

 

72486085_981032302242439_2554066851629891584_n

 

PS : A l’instant où j’écris ces lignes, nous apprenons la mort du Président Jaques Chirac, nous en sommes profondément et sincèrement tristes. Bien que nous ne partagions pas toutes ses convictions il a été le dernier grand Président de la France. Homme de culture et cultivé, (il le cachait au nom de sa modestie). Homme de conviction, qui a évité une guerre inutile à notre nation, nous lui devons la grande loi sur le Handicap (amoindri par ses successeurs). Mais surtout nous lui reconnaissons, l’amour du peuple Français, l’amour des gens, même les plus modestes, l’amour de nos agriculteurs et un grand respect pour leur travail. Il aimait aussi la nature et les animaux. Lui, n’a jamais insulté en public les français, en particulier les plus humbles, les plus fragiles, comme l’on fait ou le font ceux qui lui auront succédés. Nous nous associons à la grande peine de ses proches et celle de toute notre nation. Nous garderons de lui que comme nous, humain il était perfectible et commettait des erreurs, mais restera pour toujours dans nos mémoires un grand homme.  

 

 

 

Adresse : Maison des Associations – Salle n° 4 – 1er Etage

                  5 rue Guynemer – 71200 Le Creusot –              

                                          Tél. : 03 58 11 97 71 ou 06 71 56 32 41mail :ccec@aliceadsl.fr

                                                              N° SIREN 518052071 site : mncp71.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.