Ces odeurs qui nous font acheter, par Butterfly

 

Pour attirer le client et le mettre à l’aise, les enseignes utilisent les parfums de synthèse dans leurs magasins.

 

 

Parfois, c’est le pain chaud ou le chocolat qui chatouillent nos narines devant une boulangerie.
Il y a également les fragrances boisées et cuivrées diffusées dans les boutiques de prêt-à-porter. Il existe aussi celles à base d’agrumes destinées aux adolescents.

 

 

Les enseignes mènent le consommateur par le bout du nez.
Aujourd’hui, elles sont de plus en plus à utiliser le marketing olfactif. Cette stratégie commerciale consiste à placer des diffuseurs de parfum d’ambiance au milieu des rayons ou à l’entrée d’une boutique.

 

 

 

 

L’odeur fait partie des outils marketings traditionnels utilisés pour trouver des clients.
De nombreux magasins font régner une bonne ambiance grâce à une odeur agréable.
Les odeurs peuvent être naturelles ou artificielles, mais leur point commun est d’attirer les clients pour venir consommer.
Même si l’on ne s’en rend pas compte, le marketing olfactif peut expliquer la plupart de nos comportements d’achats. Le marketing olfactif s’attache aux expériences vécues par le client. Ces expériences ont des dimensions sensorielles, émotionnelles, cognitives comportementales et relationnelles.

 

 

 

Le principe est que le consommateur est prêt à passer plus de temps et à dépenser de l’argent dans un lieu où il se sent bien, stimulé par une odeur ou une ambiance générale agréable.

 

 

 

Visits: 1 Visits: 186604

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.