Gouvernement: Martine Aubry charge lourdement Hollande et Valls

Source: http://www.20minutes.fr/lille/1793199-20160224-gouvernement-martine-aubry-charge-lourdement-hollande-valls

Martine Aubry, le 23 septembre 2015 à Lille – O. Aballain

Francois Launay

« Trop c’est trop ». Le titre plante déjà le décor. Dans une tribune parue ce mercredi matin dans le journal Le Monde, plusieurs responsables socialistes et écologistes font état de leur ras-le-bol envers la politique gouvernementale menée depuis deux ans.

Une date qui n’a pas été choisie au hasard. François Hollande est président de la République depuis 2012, mais la période de deux ans critiquée dans la tribune coïncide avec l’arrivée de Manuel Valls au poste de premier ministre.

« Ce n’est plus simplement l’échec du quinquennat qui se profile, mais un affaiblissement durable de la France qui se prépare, et bien évidemment de la gauche, s’il n’est pas mis un coup d’arrêt à la chute dans laquelle nous sommes entraînés », écrivent les auteurs du texte

>> A lire aussi : Martine Aubry dément sa volonté d’entrer au gouvernement

Aubry, Cohn-Bendit, Hamon parmi les signataires

Parmi les personnalités signataires, le nom le plus important est celui de Martine Aubry, maire de Lille. L’ancienne première secrétaire du PS, battue aux primaires par François Hollande, joint sa signature à celle de Daniel Cohn-Bendit, l’ancien ministre Benoît Hamon, l’économiste Daniel Cohen ou encore Bruno Julliard, premier adjoint à la mairie (PS) de Paris.

« C’est toute la construction des relations sociales de notre pays qui est mise à bas en renversant la hiérarchie des normes (…). Pas ça, pas nous, pas la gauche » déplorent les signataires qui critiquent notamment le débat sur la déchéance de nationalité, le discours de Manuel Valls sur l’accueil des réfugiés et le projet de loi sur la réforme du travail.

Cet appel, destiné à devenir une pétition populaire, réclame un changement radical de ligne, sous peine d’une défaite programmée en 2017. Hasard ou coïncidence, Martine Aubry a prévu de participer à la réunion organisée à Lille ce jeudi par le collectif « Notre primaire » qui milite pour l’organisation d’une primaire à gauche.
« Un affaiblissement durable de la gauche se prépare »« Pas ça, pas nous, pas la gauche »

Laisser un commentaire