Réforme des retraites – Femmes solidaires en colère (Avec le fraternel soutien du MNCP71

Avec le fraternel soutien du MNCP71, de ses adhérentes et adhérents).

 

 

Réforme des retraites – Femmes solidaires en colère

FACE A CE PASSAGE EN FORCE INDIGNE ET VIOLENT !CETTE REFORME EST UN VERITABLE RECUL POUR NOUS, ELLE VA PENALISER LES CARRIERES COURTES OU HEURTEES PAR LA PRECARITE ET LE CHOMAGE ; LES FEMMES DEVRONT TRAVAILLER PLUS LONGTEMPS EN ETANT MOINS PAYEES !
L’IDEE C’EST PEUT ETRE DE MOURIR AU TRAVAIL AVANT LA RETRAIRE POUR ETRE DE BONNES CITOYENNES !!!
NOUS SOMMES EN COLERES !!! L ASSOCIATION FEMINISTES FEMMES SOLIDAIRES QUI EST MOBILISEE DEPUIS LE DEBUT VA CONTINUER !!
Nos revendications destinées aux députes de Saône-et-Loire :

 

Messieurs les Députés,

Le Comité Femmes Solidaires de Saône et Loire vous  communique ses remarques argumentées contre le projet de réforme des retraites, principalement en ce qui concerne les femmes. Elles seront encore plus perdantes qu’aujourd’hui.

Les inégalités professionnelles femmes-hommes se répercutent sur les retraites. « L’écart de rémunération entre femmes et hommes est de 24%. De plus, les temps partiels concernent plus les femmes : 30% d’entre elles contre à peine 7% des hommes. Les femmes sont également moins nombreuses aux postes les plus rémunérateurs.

La retraite ne sera plus calculée sur les meilleures années. Actuellement, le montant de la pension de retraite est calculé à partir des meilleures années de la carrière (les 25 meilleures pour les salariés du privé ou les 6 derniers mois pour la fonction publique). Avec la réforme, elle sera calculée sur l’ensemble de la vie professionnelle.

Cette mesure risque de pénaliser les femmes car elles sont plus nombreuses que les hommes à avoir des carrières heurtées et moins rémunératrices. Entres autres causes, la maternité et la proportion plus importante de femmes travaillant en temps partiel.

Dans la future réforme, les personnes divorcées pourraient ne plus recevoir la pension de réversion. Cette pension est particulièrement importante pour les femmes puisqu’elles représentent 90% des bénéficiaires. La pension de réversion constitue un quart de l’ensemble de leurs retraites.

 

La réforme prévoit une modification des droits familiaux qui inquiète.

Pour chaque naissance, une femme « gagne » aujourd’hui huit trimestres de majoration pour sa retraite. 

Dans le projet de retraite à points, un bonus de 5% sera attribué à l’un des deux parents à chaque naissance. Le problème, c’est que le couple pourrait stratégiquement choisir d’attribuer cette bonification au père, souvent le mieux payé, or si le couple divorce la femme n’est pas certaine de pouvoir en bénéficier.

 

En espérant que vous prendrez en compte nos remarques puisqu’elles concernent plus de moitié des retraités, nous vous présentons nos sincères salutations.

FEMMES SOLIDAIRES 71

 

Visits: 153 | Today: 0 | Total: 18752

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.