Mes espoirs, mes rêves et l’avenir.

Dans le cadre de la campagne des Municipales 2020, je me suis rendu aux meetings de deux candidats, et j’ai pris le temps d’aller échanger avec une autre tête de liste, qui n’a pas fait de réunion. Je ne me suis pas rendu aux rencontres organisées par la majorité actuelle, non pas pour des raisons partisanes, mais compte tenu des méthodes employées pour éloigner ceux qui ne pensent pas comme eux, ou encore envers ceux qui, comme moi restent fidèles à certaines idées et n’acceptant pas l’alliance contre nature PS/REM.

 

Ayant déposé une plainte, pour agression contre un homme qui, couteau en main, m’a menacé, même si je ne suis pas un lâche, je me suis abstenu, car je ne veux surtout pas être accusé de provocation. Puis vu le niveau de la dernière réunion organisée par ces gens-là, attaque, agressivité, dénigrement, sans présentation de projet tangible reprenant même des propositions de concurrents et accroché à un bilan discutable, je pense que comme le disait Brassens, cela n’apporte rien à l’affaire.

 

 

Par contre comme évoqué plus haut, j’ai assisté aux réunions organisées par Mr landre et à celle de Mr Graffard, j’avoue que c’était d’un autre niveau, de vrais programmes, deux visions de l’avenir pour notre ville intéressantes, et je l’ai constaté, qui n’était en rien incompatible. Cette dernière rencontre organisée autour de l’équipe de Mr Graffard était d’un très haut niveau, des projets, de l’empathie, des intervenants aux exposés impressionnants, en particulier, ceux jeunes colistiers aux parcours et aux interventions brillantes. Je note aussi une écriture et une lecture pertinente, de la part d’un jeune éducateur, ( merci David), qui a su répondre aux attaques et aux critiques d’un candidat aux abois, par un texte d’un humanisme, d’une intelligence qui n’aurait pas déplu à Antoine de Saint Exupéry.

 

C’est ici    

 

 

La douceur, le sens des mots, de l’émotion, de l’empathie, et de  l’humanisme pour répondre à de méprisantes attaques sans panache. Il y avait de la chevalerie, de l’intelligence dans cette intervention, mais pas seulement, puisqu’elle portait une force de conviction qui à elle seule, anéantissait l’injure et le dénigrement systématique, utilisés envers les autres en guise argumentaire, par la majorité actuelle. Un grand texte auquel certaines pratiques dégradantes s’y sont trouvées balayées ! La douceur contre la violence d’un microcosme d’un autre âge. Un modernisme, un réalisme de l’humanisme sans haine, sans attaque et sans violence, qui ont fait que ce dernier meeting a été de grande qualité. J’ai un espoir secret, un espoir de changement, un nouvel avenir pour notre ville et ses habitants.

 

 

 

Ayant vu que deux candidats ont des programmes qui sont loin de s’opposer, constatant que ces deux candidats ne partagent pas tout, mais ont des points de convergences majeurs dans leur programme respectif, n’y voyant pas d’incompatibilité, je me plais à imaginer que ces deux visions se rejoignent, pour le plus grand bien de notre ville. Bon cet espoir, n’engage que moi, mais qui sait ce qui se passera lors de ces élections. Nous avons le pouvoir du changement, avec des projets sérieux, n’en déplaisent aux hommes du passé, amers et agressifs, réveiller la belle endormie qu’est notre cité, lui redonner un avenir, une renaissance, tout cela en accord avec les grands enjeux de notre siècle, la préservation de notre environnement, une bonne gestion de nos ressources avec des méthodes respectueuses, une vraie démocratie participative, pas celle de façade actuelle, plus d’égalité de traitement, la fin des copinages et de l’entre soi.

 

 

 

J’ai un espoir humaniste et sincère qui n’a pas vocation à être récupéré par tel ou tel. Pierre-Etienne, Charles, vous avez des jeunes dans vos équipes respectives, c’est à eux que je m’adresse, entre vos deux listes, il y a des projets et une vision partagée, sur de nombreux points, les divergences éloignent les femmes et les hommes et détruisent les belles ambitions, réfléchissez à cela !  J’ai bien constaté que vous avez su dialoguer, que vous avez accepté de vous soumettre au débat, (contrairement à ceux qui vous critiquent et vous salissent), alors pour notre commune et les projets sincères que vous portez, travaillez ensemble. Nous, nous sommes du passé, vous vous êtes l’avenir et c’est à vous qu’appartient maintenant le Creusot et c’est à vous que revient la tâche compliquée mais exaltante de conjuguer nos espoirs au temps futur.

 

 

 

 

 

Pour répondre à ceux qui n’ont que la critique et le mépris pour tout projet, je dirais simplement que toutes les personnes qui s’engagent de façon active pour un projet, sont respectables, quels que soient leurs parcours et leurs convictions, pourvu qu’il soient respectueux et surtout humanistes, modernes et écologiques ! En tout cas Merci aux deux candidats et à leurs équipes qui ont élevé le débat avec de belles propositions.   

 

 

 

             Les crapauds humains salissent tout ce qu’ils veulent posséder sans partage. Citation d’Henri-Frédéric Amiel

 

Pascal Guillemoz

 

PS : respect à Julie Lucotte et à son équipe pour leurs engagements, leurs visions et leurs combats qui sont dignes;

Visits: 0 | Today: 0 | Total: 10935

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.