COMITE DE LIAISON SAÔNE ET LOIRE 7 février 2020

 

 

 

COMITE DE LIAISON SAÔNE ET LOIRE

7 février 2020

Pôle emploi Le CREUSOT

 

Personnes présentes :

  • Eliane DURAND : CFDT
  • Georges ZENUCH : CFE – CGC
  • Annick BOHN – Catherine HUET : SNC Chalon/Saône
  • Denise CHAREUN – Pascal GUILLEMOZ – Daniel POUCHELET : MNCP71
  • Luc GARNODIER : CGT – Comité des travailleurs privés d’emploi et précaires 71

 

  • Linda KHENNICHE : Directrice territoriale Pôle emploi Saône-et-Loire
  • Malika DJEDOUI : Directrice agence – Pôle emploi Le Creusot
  • Virginie BROCHOT : Conseillère Placement – Pôle Emploi Le Creusot
  • Frédéric BOVINET : Conseiller Entreprise – Pôle emploi Le Creusot
  • Nancy HOLLEVILLE : Chargée de mission – Pôle Emploi Saône-et-Loire

 

Ordre du jour :

 

  1. Présentation du projet stratégique Pôle emploi 2022

 

Un tour de table est effectué.

Madame KHENNICHE présente le projet stratégique Pôle emploi 2022, en lien avec la convention tripartite signée avec nos financeurs, Etat et Unédic. Il a fait l’objet d’une large concertation en interne et aussi externe, en associant des usagers et des partenaires.

Une ambition : accélérer les recrutements et les retours à l’emploi durable pour les demandeurs d’emploi et les entreprises.

Il repose sur 3 axes :

  1. Accélérer et sécuriser les recrutements des entreprises, au bénéfice des demandeurs d’emploi avec pour objectif de lutter contre les difficultés de recrutement en permettant aux entreprises de trouver rapidement le bon candidat.
  2. Sécuriser les demandeurs d’emploi sur leurs droits avec pour objectif de les rassurer sur leurs droits pour qu’ils préparent sereinement leur retour à l’emploi. Chaque demandeur d’emploi disposera d’un conseiller référent indemnisation (CRI) à la fin du second semestre, et disposera d’un service personnalisé. Cela permettra aussi d’anticiper l’impact des changements de situation et prévenir les trop-perçus.
  3. Donner aux demandeurs d’emploi les clés de la réussite de leur parcours vers l’emploi durable, en mobilisant nos ressources et compétences vers les publics les plus éloignés. Pôle emploi proposera un diagnostic plus approfondi sous la forme d’un « pack de démarrage » de deux ½ journées, pour intensifier le démarrage de l’accompagnement. Ce pack est testé à l’agence de Montceau. On change la durée, en passant d’un entretien de situation de 40 à 50 mn à deux ½ journées, la profondeur du diagnostic, et aussi une approche pluridisciplinaire avec l’intervention de plusieurs dominantes (conseiller entreprise pour la présentation du marché du travail, conseiller en gestion des droits pour la partie indemnisation, des conseillers en charge du suivi des demandeurs d’emploi…).
  1. GUILLEMOZ tient à souligner qu’il manque un acteur, le médecin du travail avec l’apparition de nombreux handicaps. Madame KHENNICHE précise les travaux menés avec Cap Emploi, qui sont plus « affûtés » sur les problèmes liés au handicap, avec la présence de conseillers Cap Emploi en agence. Ce dispositif est testé dans la Nièvre avec l’agence de Nevers. En Saône-et-Loire, nous testons aussi des entretiens croisés à Mâcon et Digoin, pour des demandeurs d’emploi ayant des problématiques de santé, avec un diagnostic plus approfondi.

Madame KHENNICHE rappelle la bonne collaboration avec Cap Emploi et la MDPH, avec notamment une meilleure identification des personnes reconnues travailleurs handicapés (RQTH) et aussi la présence d’un psychologue de travail dans chaque agence Pôle emploi. L’accompagnement des demandeurs d’emploi reconnus travailleurs handicapés avait fait l’objet d’un comité de liaison spécifique avec l’intervention de Cap Emploi le 20 juin à Digoin. On peut reprendre un temps d’échange lors d’un prochain comité de liaison sur le handicap et les problématiques de santé.

Concernant le projet stratégique, un sujet plus interne, Pôle emploi s’engage dans un nouveau contrat social pour accroître notre performance.

Madame KHENNICHE indique que l’agence Le Creusot a été ambassadrice de la démarche de la performance par la confiance. Les conseillers et les usagers ont été associés lors de l’aménagement de l’accueil pour le rendre plus lisible. Des services en lien avec les besoins du bassin sont mis en place avec par exemple la prestation spécifique FAB LAB avec Talent Campus pour explorer des compétences spécifiques des demandeurs d’emploi.

Pôle emploi inscrit la responsabilité sociale, environnementale et économique au cœur de son action, avec le bilan carbone, l’égalité professionnelle et la lutte contre les discriminations…

Concernant la sécurisation des droits, M. GARNODIER pose une question sur la dématérialisation. Il fait part d’un dossier où une anomalie a été constatée. Madame KHENNICHE demande à ce que les références du dossier lui soient communiquées afin que l’on puisse procéder à l’analyse et surtout identifier la réalité de la récurrence de cette dite anomalie.

Madame KHENNICHE précise que la dématérialisation des dossiers indemnisation permet la traçabilité des documents et un meilleur suivi du dossier, en cela la dématérialisation sécurise les demandeurs d’emploi.

  1. POUCHELET évoque des demandeurs d’emploi qui décrochent suite à une perte de confiance par rapport à des retours d’employeurs. Madame KHENNICHE rappelle que notre action vise à être attentive à ces situations avec la mise en place d’un accompagnement soutenu et des prestations de remobilisation.

 

 

Présentation du plan d’accompagnement des entreprises rencontrant des difficultés de recrutement « Action Recrut’ »

 

Annoncé par le 1er ministre, M. Edouard Philippe, Pôle emploi a eu le renfort de 1 000 conseillers pour avoir une action soutenue auprès des entreprises et des demandeurs d’emploi afin de réduire le nombre d’offres non pourvues et les écarts en termes de compétences.

Dans chaque agence Pôle emploi, en Saône-et-Loire, il y a un conseiller Entreprise en charge de cette mission pour accompagner les employeurs qui rencontrent des difficultés de recrutement et surtout auprès des TPE pour « faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin ».

  1. BOVINET, en charge de cette mission au sein de l’agence Le Creusot, apporte un témoignage. Il est important d’améliorer la connaissance des secteurs et des métiers par des actions avec les entreprises et aussi un travail en direct avec les demandeurs d’emploi.

L’Action Recrut’ vise à reprendre contact avec l’employeur, et notamment quand l’offre n’a pas abouti dans les 30 jours, pour faire un diagnostic approfondi des difficultés de recrutement et trouver des solutions adaptées (retravail sur l’offre d’emploi pour  pouvoir proposer de nouveaux profils, mise en place de mesures d’adaptation de type AFPR, POE…).

L’offre d’emploi doit être plus lisible pour les demandeurs d’emploi. Le conseilleur entreprise apporte un appui à la rédaction de l’offre pour la rendre la plus attractive, et échange avec le recruteur pour identifier l’origine des difficultés et mettre en place des actions dans un laps de temps défini. Il est important de sensibiliser les demandeurs d’emploi sur les besoins de recrutement du bassin d’emploi et d’organiser des rencontres avec les entreprises locales (opérations #VersUnMétier) pour découvrir le secteur d’activité et les conditions de travail.

  1. GARNODIER souhaite partager les résultats d’une étude réalisée par Comité des travailleurs privés d’emploi et précaires 71 sur les offres publiées par la région Ile de France : 46% sont des offres illégales et 96% sont des offres publiées par Pôle emploi via des partenaires externes.

Madame KHENNICHE précise qu’il ne s’agit pas d’une étude réalisée par Pôle emploi. Elle rappelle que Pôle emploi a des partenariats avec des acteurs de l’emploi en ligne pour une meilleure transparence du marché du travail et agrège les offres d’emploi de ces sites d’emploi, pour les publier sur www.pole-emploi.fr . Les offres d’emploi sont contrôlées automatiquement et rejetées en cas de contenu non conforme. Elle précise qu’un travail est réalisé par les conseillers Entreprises sur les offres et les espaces recruteurs avec le déploiement d’un système de double authentification. Une offre est considérée illégale lorsqu’elle a un caractère discriminatoire et pas de réalité.

Madame KHENNICHE tient à souligner que le niveau de qualité des offres a progressé et que les conseillers Entreprises veillent à la complétude de l’offre.

  1. ZENUCH évoque la situation d’une personne qui était chaudronnier, et qui a suivi une formation de soudeur, mais qui n’a pas été embauché par une entreprise locale. Madame KHENNICHE demande la transmission du dossier pour analyser cette situation individuelle et identifier les éventuels freins au recrutement de cette personne.

 

 

Présentation de l’expérimentation du Journal de la recherche d’emploi (JRE)

 

Madame KHENNICHE indique que la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel prévoit la mise en œuvre d’une expérimentation menée depuis novembre 2019 dans 2 régions : Bourgogne Franche-Comté et Centre-Val de Loire. Pour la Saône-et-Loire, il s’agit de février 2020.

L’objectif du journal de la recherche d’emploi est de connaître, en continu, les démarches de recherche réalisées par le demandeur d’emploi afin d’améliorer l’accompagnement proposé.

Chaque mois, tous les demandeurs d’emploi ont un « moment clé » avec Pôle emploi : le renouvellement de leur inscription et la mise à jour des éléments concernant leur situation (emploi et indemnisation). L’actualisation mensuelle sera également désormais au service de l’accompagnement. L’actualisation sera enrichie avec des suggestions personnalisées.

L’expérimentation consacrée au Journal de la recherche d’emploi contribue à faire évoluer le service public en mesurant les effets d’un changement sur la qualité et l’efficience de ses prestations.

Dans le cas du journal de la recherche d’emploi, il s’agit de personnaliser davantage l’accompagnement et de détecter les demandeurs d’emploi découragés ou en situation de fragilité dans leur recherche d’emploi grâce à l’analyse d’informations concernant leurs démarches de recherche. Cela permet au conseiller référent de renforcer l’accompagnement si nécessaire.

Madame BROCHOT présente le simulateur de l’actualisation enrichie et des dispositifs mis en place pour accompagner les demandeurs d’emploi qui s’actualisent aujourd’hui par téléphone. On a 2 catégories : ceux qui s’actualisent par téléphone par habitude et ceux qui ont des difficultés pour le faire via internet, avec un accompagnement plus soutenu en agence, avec appui des services civiques.

Madame KHENNICHE propose de faire un retour à mi- année sur cette expérimentation. Elle précise que la question  sur la progression peut évoluer, ainsi que les suggestions personnalisées.

 

Questions diverses

 

Question MNCP N°01 : On ne peut plus avoir de contacts directs avec le Médiateur de Pôle Emploi pour lui demander des conseils ou des procédures. Ce phénomène est de plus en plus récurrent pour nos associations, car il concerne toutes les administrations, ce qui pénalise notre travail, nous prend beaucoup d’énergie, qui est chronophage : tapez 1 – 2 – 3, tous vos conseillers sont en ligne, ou encore envoyez un mail ….

Madame KHENNICHE précise que la médiation est surprise par cette question car elle est joignable facilement par mail, via mediateur.bfc@pole-emploi.fr,  et rappelle ceux qui interviennent pour des demandeurs d’emploi et qui les sollicitent.

Le mail permet d’avoir une trace du contact et de rappeler dès que possible.

Le tapez  1-2-3 ne concerne pas la médiation.

 

Madame KHENNICHE rappelle que M. Luc Michel HORAK, médiateur BFC, a présenté, lors du comité régional du 21 octobre 2019, le rapport 2018 du Médiateur national et de l’activité de la médiation régionale.

Question MNCP N°02 : Nous tenons à faire part de notre inquiétude concernant les conditions d’accès à l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) pour les nouveaux entrants dans la cohorte des privés d’emploi. Nous savons bien que rechercher un travail à un coût (téléphone, courriers, déplacements, vêtements), dès lors comment demander à des privés d’emploi d’avoir des recherches efficaces et d’autres ne viendront plus à Pôle Emploi. Se nourrir, s’habiller, se soigner ou chercher un emploi, cela va devenir un choix terrible pour les privés d’emploi. La réduction comptable du chômage n’est qu’un leurre, la vraie réduction serait humaniste.

Madame KHENNICHE rappelle que les évolutions de la Convention d’Assurance Chômage ont fait l’objet d’une présentation lors du comité régional du 21 octobre 2019. Le compte rendu sera renvoyé aux membres du comité de liaison.

Question SNC Chalon N°01 : Pole emploi peut-il prendre en charge une formation d’anglais.

Madame KHENNICHE indique la possibilité de financer une formation d’anglais en fonction du projet professionnel. Madame BOHN transmettra des précisions par rapport à la situation évoquée.

 

Question Comité des travailleurs privés d’emploi et précaires Saône-et-Loire de la CGT N°01 :

La mobilité en territoire rural :

  • problème accessibilité des agences sans être véhiculé
  • problème d’accès à internet
  • absence d’accueil de proximité
  • demande d’accompagnement des personnes par la CGT à distance, par téléphone et par mail (à ce jour: refus, agressivité et non-réponse)

Madame KHENNICHE précise que le sujet de la ruralité avec l’évolution des maisons de services au public « France Services » a été abordé lors du dernier comité de liaison, le 26 septembre à Autun. Le compte rendu sera transmis.

Madame KHENNICHE rappelle la possibilité de réaliser des entretiens en visio, le maillage de notre réseau avec MSAP (Maisons de Service au Public), et espaces France Services.

4 Espaces France Services ont été labellisées au 1er janvier 2020 : Melay, Chauffailles, Saint-Bonnet-de-Joux, Sennecey-le-Grand et 1 en février 2020, Verdun- le-Doubs.

Madame KHENNICHE précise que l’agence de Digoin réalise aussi des permanences à Chauffailles, à Bourbon-Lancy et des ateliers délocalisés à Marcigny et Paray-le-Monial.

 

Question Comité des travailleurs privés d’emploi et précaires Saône-et-Loire de la CGT N°02:

Le contrôle de la recherche d’emploi :

  • radiation sans contact téléphonique ni avec la personne contrôlée ni son conseillé
  • aucune recherche de redynamisation de la recherche d’emploi
  • sanction sans aucune prise en compte de la situation personnelle du privé d’emploi
  • non-respect déontologique quant au « reste à vivre »
  • aucune prise en compte de la réalité du marché du travail par rapport au PPAE
  • refus du 3949 de donner des rdv avec les conseillés pendant les contrôles (hors cela est indiqué dans le courrier de contrôle)
  • quels sont les critères objectifs de la recherche d’emploi?
  • qu’est-ce qu’un élément convainquant de sa bonne foi en matière de recherche d’emploi
  • Quels sont les chiffres de la radiation en Saône-et-Loire en 2019? Quel est l’impact des équipes CRE?

 

Madame KHENNICHE indique qu’il s’agit plutôt d’affirmations et non de questions. S’agissant donc d’un avis, il n’appelle pas de commentaires ou de développement en comité de liaison.

Madame KHENNICHE précise qu’un demandeur d’emploi peut faire valoir ces droits pendant la phase de contrôle et demande que lui soit transmis la référence du demandeur d’emploi concerné.

Pour certains demandeurs d’emploi, le contrôle de la recherche d’emploi est l’occasion d’une remobilisation. 88% des demandeurs d’emploi sont en recherche active d’emploi ou sont remobilisables. 12% sont jugés en insuffisance de recherche d’emploi. Il n’y a pas de données au niveau du département.

 

Quel contrôle appliqué aux offres visibles sur le site de pôle emploi, notamment les offres des sites « partenaires » tel que monster, indeed et autres?

Madame KHENNICHE précise qu’elle a déjà apporté les éléments de réponse lors de la présentation du plan d’accompagnement des entreprises rencontrant des difficultés de recrutement.

 

Revendications et demandes Comité des travailleurs privés d’emploi et précaires Saône-et-Loire de la CGT

Réouverture et/ou ouverture d’agences de proximité

Réouverture des accueils l’après-midi

Embauche de conseillés pôle-emploi indemnisation et accompagnement et intégration et formation des « gilets bleus »

Fin des contrôles de la recherche d’emploi

Remise du livret d’accueil mis à jour avec nos coordonnées CTPEP CGT 71 : cgtchomeur71@gmail.com

Mise en conformité des panneaux des comités de liaison : les documents affichés ne concernent pas les comités, ne sont pas mis à jour… Et ils ne sont pas visibles dès l’entrée par les privés d’emploi et précaires

Fin des mensonges sur le nombre d’offres d’emplois disponibles

Fin de l’ouverture du site Pôle emploi aux sites marchands jobijoba, jobboulo et autres

Contrôle des offres, pas des chômeurs

Chasse au chômage pas aux chômeurs

Madame KHENNICHE précise qu’il s’agit  de revendications et invite le syndicat en question à les faire  remonter nationalement par le biais de leur fédération.

Madame KHENNICHE tient à rappeler que les agences sont ouvertes les après-midi avec un accueil sur rendez-vous.

Madame KHENNICHE précise qu’un panneau d’affichage dédié aux comités de liaison est mis en place dans chaque agence de Pôle emploi. Ce panneau est libre d’accès et d’une dimension minimale de 0,9 sur 1,2 mètre. Toutes les agences sans aucune exception sont concernées par cette obligation. Il est dimensionné de manière à permettre à chaque comité de chômeurs d’y apposer ses coordonnées, une présentation de son activité, et des informations utiles aux demandeurs d’emploi, à l’exclusion de tout appel à caractère revendicatif, accusateur, agressif ou irrespectueux.

Par rapport au panneau d’affichage du PR Tournus, elle informe les membres du comité de liaison qu’elle a demandé à ce que les documents non conformes soient enlevés et demandent le respect de ce qui est prévu au niveau de l’affichage.

Le Comité des travailleurs privés d’emploi et précaires Saône-et-Loire de la CGT transmettra ces coordonnées pour que l’on puisse procéder à la mise à jour de l’affiche.

 

La séance est levée à 12H30.

 

     PROCHAIN COMITE DE LIAISON :

 

Vendredi 5 juin de 10H à 12H

A l’agence Pôle emploi Montceau-les-Mines

5 Rue Saint-Eloi

71 300 Montceau-les-Mines

Thème : PACK DEMARRAGE (à confirmer)

Visits: 2 Visits: 114851

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.