David Marti perd son procès en diffamation contre son opposant

 

Crédit photo! JSL/ Pierrick DEGRACE

JSL du 01/ octobre 2021

Vendredi, le tribunal de Chalon-sur-Saône a relaxé Jordan Da Rocha Florentin, un opposant politique de la majorité municipale, à la suite de la plainte déposée par David Marti, maire du Creusot, pour injure et diffamation. L’affaire portait sur des propos tenus sur les réseaux sociaux.

 

Jordan Da Rocha, opposant politique de la majorité municipale du Creusot.  Photo fournie par David Da Rocha1 /2

«Les termes mentionnés dans les publications Facebook concernant l’hommage à Samuel Paty n’étaient pas mensongers. Les termes employés par le prévenu, de clientélisme, de complotence, compromission, vision communautariste contraire à l’esprit républicain et laïc, demeurent dans les limites du débat politique admis par le principe constitutionnel et européen de liberté d’expression », a déclaré le juge du tribunal correctionnel de Chalon-sur-Saône.

 

« On est en droit pénal. On ne peut pas extrapoler des propos »

 

Peu après 8 h 30 vendredi, le verdict tombe : Jordan Da Rocha Florentin est relaxé des faits d’injure et de diffamation auxquels il devait répondre à la suite d’une plainte déposée par David Marti, maire du Creusot. Une audience s’était tenue le 9 juillet. L’ambiance y avait été tendue, notamment par les différentes appartenances…

Visits: 10 Visits: 1235879

One thought on “David Marti perd son procès en diffamation contre son opposant

  1. POUCHELET

    Martine, les casseroles ne l’on certainement pas aidé !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.